Paroisse de Saint-Cloud
https://paroisse-saintcloud.fr/Toute-une-vie-pour-apprendre-a-croire
      Toute une vie pour apprendre à croire

Toute une vie pour apprendre à croire

Dans ses lettres de captivité, le Pasteur Dietrich Bonhoeffer, ce pasteur de l’Église confessante en Allemagne, assassiné pour fait de résistance spirituelle par les nazis, le 9 avril 1945, écrivait : « Avec un jeune pasteur nous nous étions posé simplement cette question : ’Que voulons‐nous faire de notre vie ? Il me dit : ’J’aimerais être un saint’. Cela m’impressionna beaucoup alors. Pourtant je répliquais à peu près : ’Moi j’aimerais apprendre à croire’ » (Résistance et soumission, 2° édition, page 169).


Dans ses lettres de captivité, le Pasteur Dietrich Bonhoeffer, ce pasteur de l’Église confessante en Allemagne, assassiné pour fait de résistance spirituelle par les nazis, le 9 avril 1945, écrivait : « Avec un jeune pasteur nous nous étions posé simplement cette question : ’Que voulons‐nous faire de notre vie ? Il me dit : ’J’aimerais être un saint’. Cela m’impressionna beaucoup alors. Pourtant je répliquais à peu près : ’Moi j’aimerais apprendre à croire’ » (Résistance et soumission, 2° édition, page 169).
Étrange réponse pour un pasteur, qui pourrait aussi sembler étrange pour un prêtre ou pour tout croyant. Pourtant, nous pressentons, plus qu’à d’autres époques de la chrétienté, que croire est aussi difficile que de conformer sa vie à l’évangile de sainteté. Tant de questions interrogent nos cœurs et nos intelligences : les questions posées par les sciences contemporaines, y compris la science biblique, la découverte de la légitime multiplicité des chemins religieux dans notre beau monde, la question toujours actuelle du mal et du malheur. Plus fondamentalement, me semble-t-il, une question lancine beaucoup de croyants : A quoi Dieu sert-il ? Doit-il même servir à quelque chose ? Toute réponse définitive serait périlleuse, et tant mieux car, sinon, le risque serait grand de l’enfermer dans nos pauvres catégories. Croire, pour un chrétien, est d’abord adhérer à la personne du Christ et découvrir en lui un chemin de vie et le visage du Père. « À qui irions-nous, Seigneur, tu as les paroles de la vie éternelle », proclame l’apôtre Pierre quand il est confronté à la difficulté de comprendre ce que Jésus vient de dire sur sa chair et son sang (Jean 6, 68).
L’Église nous dit que la foi est un don de Dieu, par son Esprit, alors qu’elle nous apparaît plutôt comme une décision. Ce qui veut bien dire que notre assentiment est une réponse de liberté au travail de l’Esprit en nous. Tous nous connaissons des hommes ou des femmes habités par une foi simple et confiante et tant d’autres, habités par le doute ou l’incapacité à croire. Cela doit rester une énigme.
Croire, c’est adhérer au Credo que propose l’Église, en fidélité à la Révélation et à l’enseignement des Pères. En nous offrant les mots de la foi, l’Église nous permet de les proclamer et de les prier ensemble. La liturgie, la prédication avec les sacrements, deviennent alors initiation à la foi.
Bonhoeffer, quant à lui, conclut (mais il faudrait lire toute la page) : « C’est en vivant pleinement la vie terrestre qu’on parvient à croire… quand on se me pleinement dans les mains de Dieu… et qu’on veille le Christ à Gethsémani ». Il en est mort pendu. Oui, apprenons à croire !

Père Guy Rondepierre

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Logo Faire un don

Dans l'Eglise

Eglise catholique des Hauts-de-Seine

Radio Notre-Dame

KTO

Eglise de France

Logo Horaires

newsletter

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour