Paroisse de Saint-Cloud
https://paroisse-saintcloud.fr/Seigneur-viens-et-vois
      Seigneur, viens, et vois

Seigneur, viens, et vois

Cette blague circule sur les réseaux sociaux : « Lazare, viens dehors » et Lazare de répondre : « je coche quelle case ? ».


Cette blague circule sur les réseaux sociaux : « Lazare, viens dehors » et Lazare de répondre : « je coche quelle case ? ». Ce dimanche, dans l’évangile, Jésus pleure la mort de son ami Lazare : « Seigneur, celui que tu aimes est malade. », et plus loin : « Jésus, en son esprit, fut saisi d’émotion, il fut bouleversé, et il demanda : « Où l’avez-vous déposé ? » Ils lui répondirent : « Seigneur, viens, et vois. » Alors Jésus se mit à pleurer. » En ces jours où le monde entier traverse un temps d’épreuve, de confinement, de deuil etc., les textes du jour nous montrent Jésus saisi et bouleversé.
La question qui est posée à Jésus est légitime : « Lui qui a ouvert les yeux de l’aveugle, ne pouvait-il pas empêcher Lazare de mourir ? » Mais dans l’évangile, Jésus dit : « Lazare est mort, et je me réjouis de n’avoir pas été là, à cause de vous, pour que vous croyiez. » Il nous faut croire que d’un mal, le Seigneur peut tirer un bien. Il nous faut croire que ce temps d’épreuve peut être une occasion de nous rapprocher de Jésus et de nous tourner vers lui.
« La tempête démasque notre vulnérabilité et révèle ces sécurités, fausses et superflues, avec lesquelles nous avons construit nos agendas, nos projets, nos habitudes et priorités. Elle nous démontre comment nous avons laissé endormi et abandonné ce qui alimente, soutient et donne force à notre vie ainsi qu’à notre communauté.
Maintenant, alors que nous sommes dans une mer agitée, nous t’implorons : “Réveille-toi Seigneur !”. Seuls, nous faisons naufrage : nous avons besoin du Seigneur, comme les anciens navigateurs, des étoiles. Invitons Jésus dans les barques de nos vies. Confions-lui nos peurs, pour qu’il puisse les vaincre. Comme les disciples, nous ferons l’expérience qu’avec lui à bord, on ne fait pas naufrage. »
Nous sommes aujourd’hui devant le tombeau de Lazare, marqué par le deuil, la tristesse, la colère parfois. Nous avons toutes les raisons d’être inquiets : santé de nos proches, virus, maladie, économie en chute libre etc. Mais aujourd’hui, Jésus nous rappelle dans l’évangile qu’il est venu pour que les hommes aient la vie, la vie en abondance (cf. Jn 10). En ce temps de Carême, nous cheminons vers le mystère de la Résurrection, mystère de la vie de Jésus donné jusqu’au bout, afin que nous puissions vivre de sa vie. Alors en ce temps d’épreuve que ce soit l’occasion de mieux comprendre le mystère de la Passion, afin de pouvoir plus largement nous ouvrir au mystère de la Résurrection.
Alors nous sommes invités à nous tourner vers Jésus avec confiance pour lui dire : « Seigneur, viens, et vois. ». Avec le psalmiste, nous sommes invités à rendre notre prière plus concrète et plus profonde : « Des profondeurs je crie vers toi, Seigneur, Seigneur, écoute mon appel ! Que ton oreille se fasse attentive au cri de ma prière ! » À l’approche de la semaine sainte et du mystère pascal, tournons-nous avec confiance vers Jésus. « J’espère le Seigneur de toute mon âme ; je l’espère, et j’attends sa parole. Mon âme attend le Seigneur plus qu’un veilleur ne guette l’aurore. »

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.




- Diocèse de Nanterre

- Certificat de baptême

- Commission indépendante sur les abus sexuels dans l\'Eglise

- Fondation Ste Geneviève

- Radio Notre-Dame

- KTO

- Eglise de France

- Vatican News


newsletter

Lectures du jour

Saint(s) du jour