Paroisse de Saint-Cloud
https://paroisse-saintcloud.fr/Revenir-aux-fondamentaux
      Revenir aux fondamentaux !

Revenir aux fondamentaux !

Ne faut-il pas savoir de temps à autre nous replonger dans les expériences fondatrices qui savent constituer le cœur d’une vocation ?


Dans le sport par exemple, il n’est pas rare que toute séance doive commencer par la mise en œuvre des mouvements appris dès la première initiation. Il est si bienfaisant de revenir aux fondamentaux ! Il y a dans cette pratique quelque chose d’à la fois noble et sain : se soumettre humblement à une épreuve de vérité en repassant par les chemins qui m’ont façonné et ainsi remettre en jeu mon titre et mon mérite, dans le passé glorieusement acquis, pour redonner du souffle à un consentement premier.

Dans l’exercice de notre vie chrétienne, à l’instar d’une profession ou d’un sport, il convient souvent d’opérer un tri salutaire pour revenir à l’essentiel, à la base comme on dit familièrement. A une différence près tout de même car pour ce qui concerne la vie baptismale, la base serait plutôt constituée par ce que Dieu à voulu me donner en premier.

Eh oui, dans ce domaine, si j’ose dire, il ne faut pas oublier que tout a commencé avec Lui, Son désir de me créer et celui de me sauver du péché en m’élevant jusqu’à Lui dans le « Oui » de Son Fils Jésus. Tout est presque déséquilibré car dans la vie éternelle, c’est Dieu qui procure l’essentiel à partir d’un petit consentement continu de ma part. Dès lors, ici, l’expérience fondamentale à refaire serait donc plutôt celle d’accepter encore d’avoir tout reçu de Lui et encore d’apprendre jour après jour à tout recevoir de Sa main. Et, plus que de l’humilité nécessaire à celui qui veut refaire ses classes pour être éprouvé, le fondamental de la foi est en fait une expérience fondatrice et permanente du consentement à la pauvreté qui permet de faire alliance avec Dieu. Le bon chrétien aime la pauvreté, il accepte l’austérité et la dépendance au Seigneur qu’elle signifie pour lui-même, et pour les autres ici-bas, il l’accepte encore pour ce qu’elle est et parce qu’elle est la porte d’entrée intérieure, nécessaire et indépassable du Royaume que le Christ a inauguré par Sa vie donnée jusqu’en croix.

Les textes de ce dimanche nous convient précisément à revoir notre consentement à la pauvreté devant l’œuvre insondable de Dieu car ils veulent magnifier Sa présence chez des personnes présumées absentes ou éloignées des cadres humains institués ordinairement pour le recevoir. Ce sont les deux anciens qui se mettent à prophétiser dans le camp alors qu’ils auraient dû se rendre au préalable sur la montagne pour recevoir avec les autres une part de l’esprit que Dieu avait donné à Moïse (Nb 11, 25-29). C’est aussi cet homme qui expulse les démons au nom du Seigneur Jésus alors qu’il n’appartient au groupe des douze (Mc 9, 38). Aujourd’hui, la liturgie nous appelle donc à nous délester de notre perception trop mondaine de ce qui sauve, pour nous faire entrer dans un consentement personnel et individuel à l’initiative de Dieu. Le fondamental de pauvreté tient ici dans le fait de reconnaitre que la foi consiste surtout en une rencontre avec Dieu au cours de laquelle il s’agit de se décider à participer ou non à Sa mystérieuse, continue et ineffable promesse de vie. Cela m’oblige donc à me replacer humblement dans un état qui soit propice à la prise d’une décision tout à fait unique pour moi-même, et qui se trouve en même temps offerte à tous dans les mêmes termes, en vue de participer à Son règne. Accepter que le Seigneur agisse pour moi et simultanément dans un peuple unique et unifié de Sa seule main, voila en somme qui appelle un consentement vertigineux qu’un grand dépouillement de ma part, toujours et partout pourra hâter et permettre…

Alors que nous entrons ce dimanche dans la semaine thérésienne, tirons profit du témoignage de la petite sainte de Lisieux pour marcher comme elle sur cette petite voie de confiance et d’amour qui lui permit d’accepter avec le plus grand dénuement intérieur que Dieu vienne faire en elle Sa volonté.

Père Jean-Baptiste Perche

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.





- Diocèse de Nanterre

- Certificat de baptême

- Commission indépendante sur les abus sexuels dans l\'Eglise

- Fondation Ste Geneviève

- Radio Notre-Dame

- KTO

- Eglise de France

- Vatican News


Lectures du jour

Saint(s) du jour