Paroisse de Saint-Cloud
https://paroisse-saintcloud.fr/Quitter-la-creche
      Quitter la crèche

Quitter la crèche

Ah, Noël ! Comme chaque année si longtemps attendu et si vite passé.


Ah, Noël ! Comme chaque année si longtemps attendu et si vite passé. Dieu, qui est maître du temps, n’aurait-il pas pu ralentir l’inexorable flux de ces moments heureux ? Pourquoi ne pas permettre que dure cette pause dans une vie au rythme effréné, ce sursis offert à toutes nos préoccupations, voire cette bienfaisante trêve aux discordes qui nous déchirent… N’étions-nous pas, d’ailleurs, blottis devant la crèche, tous exactement comme il nous veut : semblables à de petits enfants, le regard attendri par le plus beau d’entre eux ? Quelque chose en nous résiste à quitter la douceur de Noël, et nos sentiments ne sont pas loin de ceux de Simon-Pierre le jour de la Transfiguration : « Seigneur, il est heureux que nous soyons ici. Si tu le veux, je vais faire trois tentes, une pour toi, une pour Moïse et une pour Elie » (Mt 17, 4). Pour un peu, nous serions disposés à nous coucher à même la paille, poussant du coude mufle du bœuf et naseaux de l’âne ! C’est ainsi : chaque théophanie, autrement dit chaque manifestation tangible de Dieu, donne à sa créature le désir de faire durer l’instant. Quoi de plus compréhensible ? L’être humain n’est-il pas fait pour vivre éternellement ainsi ?
Et pourtant, comme plus tard il enjoindra Pierre, Jacques et Jean de ne pas s’attarder sur le Mont Thabor, l’Enfant-Jésus presse ses disciples de quitter sans tarder la douceur de la crèche. Ainsi des bergers qui, après s’être émerveillés quelques instants, s’en retournent à leurs pâturages. Ou encore des mages, qui rentrent bien vite en leur lointain pays. Ses propres parents, d’ailleurs, n’y font pas exception : il leur faut monter à Jérusalem présenter le nouveau-né au Temple, puis fuir en Egypte… Comment pourrait-il en aller différemment de nous autres ? C’est que, comme pour ceux que nous venons de citer, l’heure du repos n’a pas encore sonné.
Dans un passage bien connu de son exhortation apostolique La joie de l’évangile, le pape François évoque ce qu’il appelle « la douce et réconfortante joie d’évangéliser » (nn° 9-13). Commentant l’adage scolastique « le bien est diffusif de soi », il écrit ceci : « Chaque expérience authentique de vérité et de beauté cherche par elle-même son expansion (…) Lorsqu’on le communique, le bien s’enracine et se développe ». Et plus loin : « Quand l’Eglise appelle à l’engagement évangélique, elle ne fait rien d’autre que d’indiquer aux chrétiens le vrai dynamisme de la réalisation personnelle. Nous découvrons ainsi une autre loi profonde de l’existence : que la vie s’obtient et mûrit dans la mesure où elle est livrée pour donner la vie aux autres. C’est cela finalement la mission ».
A la lecture de ces lignes, on comprend que si Jésus nous invite à quitter sans nostalgie la douceur de la crèche, c’est qu’outre le bien de ceux à qui nous irons, il vise paradoxalement notre propre bonheur. La joie de Noël, les lumières que nous y avons reçues, ne sauraient en effet perdurer, et même croître en nous, qu’à la mesure du zèle que nous déploierons pour en témoigner auprès de ceux qui n’ont pas eu la grâce d’un Noël centré sur la crèche. Merveilleuse logique, qui nous fait comprendre le « malheur à moi si je n’évangélise pas » de l’Apôtre autrement que comme un froid devoir, à la clé duquel nous attendrait un jugement pointilleux. Il nous fait plutôt saisir là l’invitation d’un pédagogue, qui sait de quoi il parle tant il a bourlingué : quitte donc la crèche et avance au large, si tu veux que ta joie atteigne à sa plénitude !
Père Vincent Baumann

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.




- Diocèse de Nanterre

- Certificat de baptême

- Commission indépendante sur les abus sexuels dans l\'Eglise

- Fondation Ste Geneviève

- Radio Notre-Dame

- KTO

- Eglise de France

- Vatican News


newsletter

Lectures du jour

Saint(s) du jour