Paroisse de Saint-Cloud
https://paroisse-saintcloud.fr/Pourquoi-Saint-Joseph
      Pourquoi Saint Joseph ?

Pourquoi Saint Joseph ?

« Allez à Joseph et faites tout ce qu’il vous dira » (Gn 0º, 1 1).


« Allez à Joseph et faites tout ce qu’il vous dira » (Gn 0º, 1 1). Par ces mots, prononcés en pleine période de famine, Pharaon invitait ses fonctionnaires à s’adresser à Joseph, le fils de Jacob‐Israël devenu intendant de son royaume, qui plus d’une fois avait su tirer celui‐ci de l’embarras. « Allez à Joseph », c’est encore ce que le Magistère nous répète inlassablement, afin que les chrétiens se tournent avec confiance vers cet autre patriarche prénommé Joseph, l’époux de Marie.
Quel rôle peut donc jouer ce dernier auprès de nous, pour que les papes y insistent tant ?
Le même qu’il eut envers Jésus au temps de sa vie terrestre. Les Pères et Docteurs aimaient à qualifier Joseph d’« ombre du Père céleste » auprès du Christ. Il revint à Jean‐Jacques Olier, fondateur de la Compagnie des prêtres de Saint‐Sulpice, de formaliser les choses au XVII°s : il alla jusqu’à faire de Joseph le « sacrement du Père éternel » pour
Jésus. Sacrement, c’est‐à‐dire signe sensible. Car si Jésus eut, en son humanité comme en sa divinité, un contact permanent et direct avec son Père du ciel, il ne faut pas ignorer une autre relation qu’il entretint avec ce même Père, médiatisée cette fois par Joseph de Nazareth. Voici ce qu’en écrit Monsieur Olier : « Le Fils de Dieu ayant pris une chair humaine, conversait et traitait visiblement avec Dieu son Père, voilé sous la personne de Joseph, par lequel le Père se rendait visible à lui » (in La journée chrétienne, fin).
Nous tenons ici la plus éminente charge confiée à saint Joseph. Le protéger de la persécution d’Hérode, le nourrir, le vêtir et lui apprendre un métier furent certes de belles fonctions, mais son principal rôle fut ailleurs : il devait refléter auprès de l’humanité de Jésus quelque chose du Père. Privilège inouï ! Notons d’ailleurs un fait : que Joseph n’ait pas contribué à la génération charnelle de Jésus, loin d’amoindrir sa paternité envers lui, comme on pourrait le croire, accentua au contraire aux yeux de Jésus sa ressemblance avec le Père du ciel. Père virginal, Joseph pouvait en effet être, davantage encore qu’un père selon la chair, l’image d’un Père dont la génération est toute spirituelle.
Lorsque le pape Pie IX déclara saint Joseph Patron de l’Eglise, il ne saluait pas d’abord en lui le mécène, ni même le protecteur ‐ toutes choses qu’il est assurément, pour l’institution ecclésiale comme pour tout chrétien en son particulier. C’était avant tout, et plus profondément, par référence au rôle d’« image du Père céleste » qu’il peut jouer pour chacun d’entre nous, comme naguère à l’égard de son fils adoptif, le Christ. Fonction bienfaisante auprès de quiconque trouverait le Père éternel assez éloigné, pour ne pas dire écrasant. Puisque Joseph, pour grand qu’il est, n’en demeure pas moins de la même pâte que nous, ayant eu à affronter les soucis du foyer et de l’atelier, les doutes et l’opprobre, le péché et le pardon…
Pourquoi ne pas profiter du mois de mars, qui lui est dédié, pour aller à Joseph ? Olier nous y invite, lorsqu’il écrit qu’il « fut donné à la terre pour exprimer sensiblement les perfections adorables de Dieu le Père. Dans sa seule personne, il portait sa beauté, sa pureté, son amour, sa sagesse, sa prudence, sa miséricorde et sa compassion » (in Vie intérieure de la T. S. Vierge Marie, IV, 5).
Père Vincent Baumann

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.




- Diocèse de Nanterre

- Certificat de baptême

- Commission indépendante sur les abus sexuels dans l\'Eglise

- Fondation Ste Geneviève

- Radio Notre-Dame

- KTO

- Eglise de France

- Vatican News


newsletter

Lectures du jour

Saint(s) du jour