Paroisse de Saint-Cloud
https://paroisse-saintcloud.fr/Pour-un-ete-pas-comme-les-autres
      Pour un été "pas comme les autres"

Pour un été "pas comme les autres"

Après une année pas comme les autres, je dirais que nous avons encore plus besoin de partir en vacances.


Après une année pas comme les autres, je dirais que nous avons encore plus besoin de partir en vacances. Récupérer nos forces et notre sommeil n’est pas seulement bon et convenable pour notre corps, mais cela l’est aussi pour notre esprit. En prenant un temps prolongé de repos, nous nous déconnectons de nos occupations habituelles ainsi que des soucis et du stress qui leur sont parfois associés. Changer notre lieu de vie, juste pour quelques semaines, nous aide à renouer nos liens familiaux et amicaux et à rafraîchir nos neurones.

Toutefois, notre vie spirituelle peut souffrir de ces changements. Privés de nos points de repère habituels, il est parfois plus difficile de rester constant dans notre relation avec Dieu ; surtout quand les moments de tranquillité sont plus difficiles à trouver, quand les horaires changent tous les jours, quand le « va et vient » des personnes multiples et variées dans la maison est un peu chaotique, quand l’église la plus proche n’est plus juste à côté de chez nous, etc…

Alors, comment faire pour que notre vie intérieure ne souffre pas trop pendant l’été ?
Comment faire pour que les vacances servent non seulement à notre rétablissement physique, mais aussi à approfondir notre relation avec Dieu ?

Il ne s’agit pas de transposer simplement nos habitudes sur notre lieu de vacances, mais de s’adapter aux nouvelles circonstances. Un nouveau rythme exige un nouveau régime.
Par exemple, au cours d’une promenade, les quelques minutes que je prends pour contempler la beauté de la création, peuvent se transformer en « pause prière » ; une occasion de plus pour remercier Dieu pour Sa bonté, pour la beauté de la nature. Et si j’avais glissé ma Bible dans mon sac avant de partir !
Alors, la lecture de quelques lignes des Écritures embellira davantage ma balade jusqu’elle devienne une petite halte spirituelle. Les lumières que le Seigneur m’accordera garderont mon cœur au chaud et éclaireront davantage mon chemin.

Si je programme d’arriver à l’église 10-15 minutes avant le début de la messe, je gagnerai un petit sas précieux de silence pour prier, lire les lectures du jour, faire le point avec Dieu sur la semaine écoulée, prévoir la semaine qui arrive, etc...

Sur la plage, pourquoi ne pas prendre 20 minutes pour écouter un podcast spirituel afin de mettre un peu d’eau dans mon moulin intérieur. Personne ne s’en rendra compte.
Tout le monde pensera que j’écoute de la musique .

Alors, rester bien en contact avec Dieu pendant les vacances est possible. Et si nous ne nous sentons pas sûrs d’y arriver, nous avons toujours le droit de Lui dire : « Seigneur, je ne sais pas prier, j’ai du mal à rester dans la confiance…enseigne-moi comment faire ! »
Et Il nous aidera.

Après une année « pas comme les autres » je vous souhaite donc de bonnes et saintes vacances… encore meilleures que d’habitude !

Père Richard Greenslade, curé

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.




- Diocèse de Nanterre

- Certificat de baptême

- Commission indépendante sur les abus sexuels dans l\'Eglise

- Fondation Ste Geneviève

- Radio Notre-Dame

- KTO

- Eglise de France

- Vatican News


newsletter

Lectures du jour

Saint(s) du jour