Paroisse de Saint-Cloud
https://paroisse-saintcloud.fr/Les-deux-monts
      Les deux monts

Les deux monts

Le titre des textes de ce dimanche aurait pu être non pas « Les Deux Tours », mais « Les Deux Monts ».


En effet, deux montagnes se répondent : La Moriah et le Tabor. Dans la 1e lecture, Gandalf entre dans la Moriah Abraham va sur la montagne de la Moriah pour l’épisode du sacrifice d’Isaac. Dans l’évangile, Jésus est transfiguré sur une haute montagne, que la tradition situe sur le mont Tabor.

Dans le Seigneur des Anneaux, Gandalf meurt dans la Moriah en combattant le Balrog, créature démoniaque, renvoyant ainsi le démon dans l’abîme. Cet épisode du Seigneur des Anneaux n’est pas sans référence à la Passion du Christ. Par la Croix, le Christ a vaincu le démon et il nous obtient la vie. Avec notre Moriah dans la 1e lecture nous avons également un lien avec la Passion du Christ. En effet, dans une lecture typologique du sacrifice d’Isaac (lire des évènements de l’Ancien Testament comme figure ou « type » annonçant des réalités du Nouveau Testament), cet épisode constitue une annonce du Christ et une figure de la crucifixion et de la résurrection.

Isaac, chargé du bois pour l’holocauste, est la figure du Christ portant sa croix et marchant lui-même vers le sacrifice. Le bélier avec les cornes dans le buisson est la figure du Christ portant la couronne d’épines. Origène, en commentant ce passage, précise : « Dans le Christ, il est une chose qui vient d’en haut, et une autre qui vient de la nature humaine (…). Le Christ souffre, mais c’est dans sa chair ; il subit la mort, mais c’est sa chair qui l’a subie, dont le bélier est ici la figure ». Le bélier est la figure du Christ dans son humanité ; Isaac est la figure du Christ dans sa divinité. Si le sacrifice d’Isaac ne va pas jusqu’au bout, seul le Christ assumera pleinement d’être à la fois la victime et le prêtre. La lettre aux Hébreux vient nous montrer comment ce passage est une figure de la résurrection : « Par la foi, Abraham, mis à l’épreuve, a offert Isaac, et c’est son fils unique qu’il offrait en sacrifice, lui qui était le dépositaire des promesses, lui à qui il avait été dit : c’est par Isaac que tu auras une postérité. Dieu, pensait-il, est capable même de ressusciter les morts ; c’est pour cela qu’il recouvra son fils, et ce fut un signe » (He 11, 17- 19).

Nous avons donc, sur notre première montagne, une figure du Christ vrai homme et vrai Dieu, prêtre et victime, mort sur la croix et ressuscité d’entre les morts. Nous retrouvons tout cela sur notre deuxième montagne. Dans l’évangile, Jésus vient révéler que l’Écriture est sur le point de s’accomplir. Saint Pierre vient de dire à Jésus « Tu es le Christ ». Par la Transfiguration, Jésus affermit la foi des disciples en montrant que vraiment, il est le Christ ; il les prépare à l’épreuve de la Passion et de la mort sur la Croix ; il annonce sa Résurrection.

Ce lien entre Les Deux Monts, nous le trouvons encore dans la 2e lecture, lorsque Saint Paul dit : « Il n’a pas épargné son propre Fils, mais il l’a livré pour nous tous : (…) Le Christ Jésus est mort ; bien plus, il est ressuscité, il est à la droite de Dieu, il intercède pour nous ». Nous sommes donc aujourd’hui plongés au coeur du mystère que nous célébrons à chaque Eucharistie. Que ces lectures affermissent notre désir de bien vivre ce temps de Carême afin de nous préparer au mystère pascal. Et comme le dit Gandalf dans la Moriah, « Tout ce que nous devons décider, c’est que faire du temps qui nous est imparti ».

P. Thibaud Labesse

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.





- Diocèse de Nanterre

- Certificat de baptême

- Commission indépendante sur les abus sexuels dans l\'Eglise

- Fondation Ste Geneviève

- Radio Notre-Dame

- KTO

- Eglise de France

- Vatican News


newsletter

Lectures du jour

Saint(s) du jour