Paroisse de Saint-Cloud
https://paroisse-saintcloud.fr/Le-drapeau-des-pauvres-est-chretien
      « Le drapeau des pauvres est chrétien »

« Le drapeau des pauvres est chrétien »

Cette apostrophe du pape François lui valut des reproches. On prétendit qu’elle trahissait une volonté chrétienne d’annexer les pauvres.


Cette apostrophe du pape François lui valut des reproches. On prétendit qu’elle trahissait une volonté chrétienne d’annexer les pauvres. Étrange idée, quand on sait que le pontife actuel est le premier à vanter le zèle envers les pauvres de nombreux non-chrétiens… C’est qu’en réalité, François ne revendique aucun monopole du cœur dont jouiraient les chrétiens ; il entend simplement rappeler que le christianisme offre, au sujet des pauvres et de l’aide qui leur est due, une lumière inégalable.
Le Nouveau Testament et la Tradition chrétienne fourmillent en effet de révélations somptueuses à cet égard. Nous en évoquerons une seule ici, qu’une vieille et belle chanson résume en ces termes : « Jésus-Christ s’habille en pauvre ». De fait, Jésus a lui-même présenté le pauvre comme une « humanité de surcroît » à la sienne, lorsque dans la Parabole du jugement dernier il déclare : « dans la mesure où vous l’avez fait à l’un des plus petits d’entre les miens, c’est à moi que vous l’avez fait » (Mt 25, 35-40). Ce qui justifie le propos d’un saint Vincent de Paul : « Les pauvres sont nos seigneurs et nos maîtres (…) Il faut leur obéir, et ce n’est pas une exagération de les appeler ainsi, parce que Notre Seigneur est dans les pauvres » (Conférence du 25.11.1658). Bien avant lui, Saint Jean Chrysostome allait jusqu’à faire du pauvre un « sacrement » au sens large, autrement dit un signe tangible dans lequel le Christ se donne à nous et vient solliciter en retour notre aide mue par l’amour.
Certains prétendront qu’un tel éclairage mystique retire à la personne du pauvre sa singularité, et le ravale au rang d’outil au service du salut des bien-portants. C’est ne pas comprendre qu’en discernant dans le pauvre bien plus que sa simple personne, on l’ennoblit d’autant ! D’autres craindront à l’inverse qu’on en vienne à une sorte d’idéalisation, pour ne pas dire d’idolâtrie du pauvre. Que ceux-ci se rassurent : il ne s’agit pas de faire du pauvre un nouveau messie, immaculé de tout défaut, aux désirs duquel il faudrait céder inconditionnellement. Jésus, Chrysostome et Monsieur Vincent étaient trop familiers des pauvres pour se bercer de telles illusions. Ni dépréciation, ni exaltation, donc, dans le regard porté par le christianisme sur le pauvre. Seulement la certitude que le Christ, qui vécut en pauvre, ne peut qu’éprouver envers les nécessiteux une tendresse toute particulière. Au point de les draper dans les plis de son étendard, qui leur confère un titre nouveau à être considérés et servis par le reste de l’humanité, comme l’étaient naguère tous les navires battant pavillon royal jusqu’à la moindre barque.
N’a-t-on pas ici de quoi raviver en nous l’« option préférentielle pour les pauvres », que le magistère appelle de ses vœux ? Les 24 heures que compte la Journée mondiale des pauvres, instituée par notre pape en 2017, ne suffiront pas à nous y convertir ; mais au moins pourront-elles être l’occasion d’un sursaut. Puissent nos yeux s’ouvrir enfin, lorsque nous croiserons désormais l’un de nos frères de la rue, et nos cœurs confesser avec Jacob : « Vraiment, l’Eternel habite (en lui) et je ne le savais pas ! (Il) n’est rien moins qu’une maison de Dieu et la porte du ciel ! » (Gn 28, 16-17). Alors en viendrons-nous à considérer le service des pauvres pour ce qu’il est : un privilège et, osons le dire, un acte liturgique.
Père Vincent Baumann

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



- Diocèse de Nanterre

- Certificat de baptême

- Commission indépendante sur les abus sexuels dans l\'Eglise

- Fondation Ste Geneviève

- Radio Notre-Dame

- KTO

- Eglise de France


newsletter

Lectures du jour

Saint(s) du jour