Paroisse de Saint-Cloud
https://paroisse-saintcloud.fr/Le-Pere-le-Fils-et-le-Saint-Esprit-1398
      Le Père, le Fils et le Saint-Esprit

Le Père, le Fils et le Saint-Esprit

Que se passe-t-il quand je prie ? Vers qui est-ce que je me tourne ? Vers Dieu, certes, mais encore ?


Que se passe-t-il quand je prie ? Vers qui est-ce que je me tourne ? Vers Dieu, certes, mais encore ? Souvent, lorsqu’on prie, on peut avoir l’impression qu’il ne se passe pas grand-chose. On a alors envie de combler le temps par tout un tas de prières. Ces prières sont belles, mais la prière n’est pas un monologue. Il ne faudrait pas perdre de vue ce qui est en jeu dans le mouvement de la prière.
Dans la prière, c’est naturellement vers Jésus que l’on se tourne. Mais « chaque fois que nous commençons à prier Jésus, c’est l’Esprit Saint qui, par sa grâce prévenante, nous attire sur le Chemin de la prière. Puisqu’il nous apprend à prier en nous rappelant le Christ, comment ne pas le prier lui-même ? C’est pourquoi l’Église nous invite à implorer chaque jour le Saint-Esprit, spécialement au commencement et au terme de toute action importante » (CEC 2670). L’Esprit Saint nous met en présence de Jésus : « le Défenseur, l’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit » (Jn 14). Or Jésus, lui, est entièrement tourné vers son Père : « Que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et moi en toi » (Jn 17). Jésus nous ouvre à cette relation avec le Dieu Trine, Père, Fils et Saint-Esprit. Et l’Esprit Saint nous met en présence de ce mystère.
Ainsi, lorsque je prie, ce n’est pas un monologue, c’est un dialogue : Dieu tout entier – Un et Trine – est à l’oeuvre en moi, par la grâce de l’Esprit Saint. « L’Esprit Saint, dont l’Onction imprègne tout notre être, est le Maître intérieur de la prière chrétienne. Il est l’artisan de la tradition vivante de la prière. Certes, il y a autant de cheminements dans la prière que de priants, mais c’est le même Esprit qui agit en tous et avec tous. C’est dans la communion de l’Esprit Saint que la prière chrétienne est prière dans l’Église » (CEC 2672). C’est pourquoi, nous dit le pape François au cours de l’audience du 17 mars 2021, « La première tâche des chrétiens est précisément de maintenir vivant ce feu que Jésus a apporté sur la terre (cf. Lc 12, 49), et quel est ce feu ? C’est l’Amour, l’Amour de Dieu, l’Esprit Saint. Sans le feu de l’Esprit, les prophéties s’éteignent, la tristesse l’emporte sur la joie, l’habitude remplace l’amour, le service se transforme en esclavage ».
Si donc nous avons l’impression parfois que notre prière manque d’élan, peut-être est-il bon alors d’invoquer avec confiance l’Esprit Saint ; de prendre le temps, en silence, de laisser la Trinité Sainte, Dieu Vivant, renouveler et vivifier notre vie. La prière devient alors un moment d’éternité – non pas parce qu’il serait très long, surtout vers la fin, mais parce que Dieu tout entier est présent. Laissons-le faire.
« O mon Dieu, Trinité que j’adore, aidez-moi à m’oublier entièrement pour m’établir en vous, immobile et paisible comme si déjà mon âme était dans l’éternité ! » (Sainte Elisabeth de la Trinité)

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.





- Diocèse de Nanterre

- Certificat de baptême

- Commission indépendante sur les abus sexuels dans l\'Eglise

- Fondation Ste Geneviève

- Radio Notre-Dame

- KTO

- Eglise de France

- Vatican News


newsletter

Lectures du jour

Saint(s) du jour