Paroisse de Saint-Cloud
https://paroisse-saintcloud.fr/Homelie-6eme-dimanche-du-TO-annee-A-16-fevrier-2020-Christian-Carol
      Homélie - 6ème dimanche du TO - année A - 16 février 2020 - Christian (...)

Homélie - 6ème dimanche du TO - année A - 16 février 2020 - Christian Carol


La première lecture, tirée du livre de Ben Sirac le sage, nous place face à nos responsabilités : « Si tu le veux, tu peux observer les commandements. » Elle nous met aussi « un peu la pression » : « le Seigneur voit tout ; ll connaît toutes les actions des hommes. » Enfin, le dernier verset précise : « il n’a donné à personne la permission de pécher. » En résumé, le Seigneur nous dit : tu es responsable de tes actes, je suis au courant de tout ce que tu fais, et sache que tu n’as pas la permission de faire le mal.
Comme la première lecture est toujours choisie pour être en résonance avec l’Evangile, écoutons maintenant ce que nous dit celui-ci.
« Celui qui rejettera un seul de ces plus petits commandements sera déclaré le plus petit dans le royaume des Cieux. » Comme il y avait 613 commandements, la pression est encore là.
Puis le Christ reprend des commandements anciens en les durcissant : « Vous avez appris qu’il a été dit aux anciens : Tu ne commettras pas de meurtre... Eh bien ! moi, je vous dis : tout homme qui se met en colère contre son frère devra passer en jugement. »
Enfin, comme si cela ne suffisait pas, le Christ utilise des images violentes : « si ton œil droit entraîne ta chute, arrache-le et jette-le loin de toi. »

Pourquoi ces paroles si dures ?
Dès que j’ai cherché une réponse à cette question, un souvenir s’est en quelque sorte imposé à moi. Il y a environ 13 ans, je suis allé passer une audition auprès d’un professeur de chant. J’ai dit à cette femme que j’étais baryton et que je voulais m’améliorer dans l’art du gospel. Elle m’a fait faire plusieurs exercices et, à la fin de l’audition, elle m’a dit que j’étais ténor. Elle a ajouté qu’elle était prête à me donner des cours mais uniquement pour m’apprendre à chanter des airs d’opéra. J’ai été déçu car je n’aimais pas beaucoup l’opéra mais j’ai fait confiance à ce professeur. Pendant 10 ans, j’ai pris des cours particuliers. Et c’est dans ce registre lyrique que ma voix a donné sa pleine mesure.

Quel est le rapport entre ce souvenir et les textes du jour ?
Je me croyais baryton et je me suis découvert ténor. Je me suis découvert en quelque sorte une nouvelle identité de chanteur. De la même manière, les textes de ce jour nous disent : tu dois changer d’identité religieuse et passer du statut du bon croyant que tu penses peut-être être à celui de pécheur ayant besoin d’être pardonné. Oui, tu croyais être une personne respectable, tu croyais qu’il suffisait de respecter la loi, ce qui est déjà remarquable. Or, je te demande bien plus que la loi.
J’ai été déçu car je n’aimais pas beaucoup l’opéra, et cela me semblait trop difficile, mais j’ai fait confiance à ce professeur. De la même manière, on peut être déçu à l’écoute des paroles du Christ. On peut même prendre peur. Ce que demande le Christ est trop dur, trop exigeant. Je n’y arriverai jamais. Les textes de ce jour nous disent : tant mieux si tu as peur. Tu dois apprendre à faire confiance au Christ, à sa Parole, à l’enseignement de l’Eglise.
J’ai pris des cours particuliers pendant 10 ans. Pour chanter des airs d’opéra assez aigus, il faut beaucoup de concentration, beaucoup de technique, mais même avec de telles dispositions, on se sent toujours dans une position inconfortable. Il suffit d’un rien pour faire une fausse note. C’est pourquoi il est impératif de se faire aider en prenant un professeur. De la même manière, être disciple du Christ est très exigeant : pas se mettre en colère, ne pas insulter son frère… Comment arriver à aimer sans l’aide du Christ, sans volonté bien sûr, mais surtout sans un accueil de la grâce de tous les instants. Rappelons-nous cette parole du Christ : « sans moi, vous ne pouvez rien faire ». Le Christ veut nous faire comprendre que nous avons impérativement besoin de Lui.
Et c’est dans ce registre lyrique que ma voix a donné sa pleine mesure. Je le sentais bien tandis que je chantais. Ma voix n’était jamais aussi forte, aussi timbrée, que dans ce répertoire pourtant difficile. De la même manière, celui qui garde et applique tous les commandements, celui qui écoute le Christ jusque dans ses paroles les plus exigeantes, celui-là aura une vie plus belle, plus riche, plus exaltante. Ses qualités, ses dons pourront se déployer. Sa vie pourra donner sa pleine mesure.
Nous avons vu que nous ne serons jamais par nous-mêmes à la hauteur des exigences du Christ. Nous devons accepter d’être des pécheurs ayant besoin d’être pardonnés. Nous avons besoin impérativement de son aide pour aimer et pour que notre vie soit la plus accomplie possible.

Concluons maintenant en allant encore plus loin : l’aboutissement de l’amour, pour un disciple du Christ, c’est non plus aimer par nous-mêmes, mais laisser Dieu aimer à travers nous, comme l’indique magnifiquement cette prière du cardinal John Henry Newman.
« Seigneur Jésus, prends possession de tout mon être pour que ma vie ne soit qu’un reflet de la tienne. Rayonne à travers moi, habite en moi, et tous ceux que je rencontrerai pourront sentir ta Présence auprès de moi. En me regardant, ils ne verront plus que toi seul, Seigneur ! Demeure en moi et alors je pourrai, comme toi, rayonner, au point d’être à mon tour une lumière pour les autres, lumière, Seigneur, qui émanera complètement de toi. C’est toi qui, à travers moi, illumineras les autres. »

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.




- Diocèse de Nanterre

- Certificat de baptême

- Commission indépendante sur les abus sexuels dans l\'Eglise

- Fondation Ste Geneviève

- Radio Notre-Dame

- KTO

- Eglise de France

- Vatican News


newsletter

Lectures du jour

Saint(s) du jour