Paroisse de Saint-Cloud
https://paroisse-saintcloud.fr/En-feuilletant-le-guide-paroissial
      En feuilletant le guide paroissial ...

En feuilletant le guide paroissial ...

La rentrée paroissiale oblige à corriger le Guide paroissial édité chaque année en vue d’une édition actualisée. Je viens de faire l’expérience que cette relecture est passionnante.


La liturgie, la préparation et l’administration des sacrements, la catéchèse des enfants et des jeunes sont bien sûr le coeur de la vie paroissiale et occupent la meilleure place.
Les propositions de prière et les groupes qui y sont consacrés sont nombreux, d’une belle variété. Ce que nous avons aimé appeler la Planète-Jeunes est abondante : catéchisme, écoles, aumônerie, liturgie, scoutisme, prière : pas grand-chose ne manque !
Les propositions d’approfondissement de la foi pour les adultes sont très dispersées entre les propositions paroissiales, les divers Parcours, les mouvements de relecture de vie ou d’action catholique, les groupes de soutien aux couples et aux familles. Nous savons que c’est en équipes que nous pourrons le mieux aller au coeur d’une vie chrétienne réfléchie et responsable.
Les mouvements caritatifs semblent moins nombreux. On peut espérer que leurs effectifs, eux, soient plus importants, car que vaudrait une paroisse où la charité du Christ ne serait pas suffisamment au centre ?
En Église, on distingue ce qu’on appelle les services : ils sont immédiatement liés à la vie paroissiale sous la responsabilité du Curé et de l’Équipe pastorale, mais beaucoup de responsabilités sont déléguées (par exemple, la liturgie ou la catéchèse). On distingue ensuite les communautés liées immédiatement à l’autorité diocésaine : les
Aumôneries et les établissements de l’Enseignement catholique. Il y a ensuite les mouvements : ils ont souvent une structure nationale, ils sont reconnus par l’Église, mais ils vivent leurs projet et leur pédagogie qu’ils exercent sous leur responsabilité propre (exemples : le Mouvement chrétien des retraités ou les Scouts unitaires). Il y a encore des communautés de religieux ou religieuses (à Saint-Cloud, les Dominicaines du Saint-Esprit). Et puis il y a tous les autres groupes, à l’extension plus ou moins large, constitués à l’initiative des fidèles dans leur vocation apostolique ou priante, appelés ou non à recevoir un jour la reconnaissance de l’autorité diocésaine. Vaste monde !

Les enjeux sont multiples : comment faire vivre ensemble ces personnes et ces groupes aux perspectives si différentes, comment les aider à se reconnaître et parfois travailler ensemble ? Comment faire émerger dans la liturgie dominicale la prière et les charges qu’ils portent ? Comment discerner ce qui concourt à la croissance de la foi ou ce qui en écarte ? Comment leur donner un accompagnement sacerdotal et sacramentel, justifié, sans que les prêtres ne s’y épuisent ?

Je vous en prie : relisez ce Guide, laissez-vous appeler à prier, à vous former, à servir ! Et quand la nouvelle édition paraîtra, distribuez-la autour de vous.

Père Guy Rondepierre

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



- Diocèse de Nanterre

- Certificat de baptême

- Commission indépendante sur les abus sexuels dans l\'Eglise

- Fondation Ste Geneviève

- Radio Notre-Dame

- KTO

- Eglise de France

- Vatican News


newsletter

Lectures du jour

Saint(s) du jour