Paroisse de Saint-Cloud
https://paroisse-saintcloud.fr/De-quoi-la-Chandeleur-est-elle-le-signe
      De quoi la Chandeleur est-elle le signe ?

De quoi la Chandeleur est-elle le signe ?

Que célèbre‐t‐on au juste chaque 2 février ? Question bateau, nous dira‐t‐on.


Que célèbre‐t‐on au juste chaque 2 février ? Question bateau, nous dira‐t‐on. Voyons de plus près…

Le texte de saint Luc, qui est lu ce jour‐là, comporte deux indications : « lorsque furent accomplis les jours pour leur purification » et « ils l’emmenèrent (Jésus) à Jérusalem pour le présenter au Seigneur ». Deux évènements sont donc commémorés à cette date : la présentation de l’enfant Jésus et la purification de… mais de qui au juste ? A qui renvoie le pronom « leur » ? A Marie et Joseph, ont soutenu certains. Impossible qu’il s’agisse de Joseph, puisque le rite de purification légale après un accouchement ne s’appliquait qu’à la mère ; impossible qu’il s’agisse de Marie, quand on sait qu’elle est l’Immaculée et n’a par conséquent besoin d’aucune purification. Contrairement à ce que d’autres ont prétendu, il ne saurait davantage être question de la purification de Jésus et Marie, le dernier motif évoqué s’appliquant a fortiori à Jésus. C’est à ce travail critique du texte évangélique que s’est livré le P. René Laurentin, spécialiste des « évangiles de l’enfance ». Sa conclusion est claire : en réalité, « leur purification » renvoie à la purification du Temple et de son personnel, que permet précisément la présence de Jésus en leur sein à l’occasion de sa présentation.

Nos frères orientaux semblent d’ailleurs lui donner raison, qui désignent pour leur part cette célébration sous le titre de « sainte Rencontre » : celle de Jésus et de Siméon, ce dernier étant selon eux grand prêtre émérite et récapitulant en sa personne, si l’on peut dire, le sacerdoce ancien.

Ainsi donc, ce qui s’opère en ce jour, c’est d’abord et avant tout la purification, par l’enfant Jésus que le digne vieillard prend dans ses bras, de ceux qui sont voués à Dieu. Pas seulement les prêtres de l’Ancienne Alliance, et à travers eux tout le peuple élu ; mais aussi et surtout le sacerdoce institué par le Christ et héritier de celui d’Israël, et de l’Eglise, nouveau peuple élu. Ce que nous autres, Chrétiens, devons avoir à cœur de demander en ce 2 février, c’est donc la purification de chacun des membres de l’Eglise. Du moins de celle encore en chemin (l’Eglise militante) et de celle en attente de la gloire (l’Eglise souffrante du purgatoire).

Y a‐t‐il urgence plus pressante dans les circonstances actuelles ? Pas un jour ne passe sans que tel scandale, commis par un Chrétien (évêque, prêtre ou laïc en vue) soit porté à la connaissance de tous ? Plutôt que d’hurler avec les loups, ou encore de quitter la barque de Pierre sur la pointe des pieds, n’est‐il pas plus opportun de se regarder soi‐même en face, grevé de péchés comme tout un chacun, et potentiellement capable du pire en tant que fils ou fille d’Eve, mais perfectible moyennant un contact renouvelé avec Jésus ? Suppliant ce dernier de bien vouloir purifier chacun, nul doute que le visage de l’Eglise, « sainte mais non sans pécheur », pourra de nouveau rayonner et attirer.

Si nous tenons en ce jour le traditionnel cierge de chandeleur à la main, n’est‐ce pas précisément pour signifier que, voulant renouer vraiment avec les promesses de notre baptême, nous courons encore, toujours et malgré tout, à la rencontre de l’Epoux qui vient ? Sainte rencontre…

P. Vincent Baumann

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



- Diocèse de Nanterre

- Certificat de baptême

- Commission indépendante sur les abus sexuels dans l\'Eglise

- Fondation Ste Geneviève

- Radio Notre-Dame

- KTO

- Eglise de France

- Vatican News


newsletter

Lectures du jour

Saint(s) du jour