Paroisse de Saint-Cloud
https://paroisse-saintcloud.fr/A-l-ecole-de-Marie
      A l’école de Marie

A l’école de Marie

Certains Pères de l’Église définissaient la prière comme « un désir croissant de Dieu ». J’aime beaucoup cette définition parce qu’elle nous éloigne de cette notion qui voudrait que la prière soit une tâche laborieuse.


Or la prière se doit d’être naturelle. Prier n’est pas quelque chose que nous devons faire, mais plutôt un élan que nous devons suivre. Nous sommes faits par Dieu et pour être en relation avec Lui. Pour cette raison, notre âme tend naturellement vers Lui. Le désir même de prier vient de Dieu ; Il nous appelle constamment à entrer dans un dialogue amoureux avec Lui. Et c’est à nous de prendre les dispositions nécessaires afin de ne pas empêcher ce mouvement.
Cependant, dans une société où le rythme de vie devient de plus en plus accéléré, il est difficile de trouver le temps nécessaire pour suivre cette initiative divine. Même si nous désirons prier mieux ou davantage, ce n’est pas facile de la caler dans nos agendas déjà bien remplis. Nous imaginons (à tort) que la solution serait d’être moins sollicités, d’avoir moins de « trucs » à faire pour pouvoir enfin nous concentrer sur des choses plus spirituelles. Même si le manque de temps est une réelle difficulté, le vrai problème se trouve souvent ailleurs : pour la plupart d’entre nous, ce n’est pas tellement une question de temps, mais de désir. Et ce manque de désir est souvent lié au fait que nous ne savons pas bien prier.
Depuis toujours, le modèle de prière de la Vierge Marie a été important pour la vie de l’Église. Celle qui a enseigné à l’enfant Jésus comment prier était aussi celle qui a aidé les Apôtres à persévérer dans la prière entre l’Ascension et la Pentecôte. L’attente de cette « force qui viendrait d’en haut » leur paraissait longue et le besoin de faire quelque chose les démangeait. Apprendre à prier au lieu d’être emportés par des milliers d’autres choses pratiques à faire, fut une dure école pour les disciples. Marie les aida à vaincre leur tentation vers l’activisme en les faisant entrer dans un nouveau paradigme, en rééquilibrant leurs priorités. Les Apôtres savaient que la prière devait prendre la première place – ils avaient déjà compris cela tout au long de leur temps vécu aux côtés du Maître. Maintenant qu’Il n’était plus là, c’était plus difficile à mettre en pratique. C’est Marie qui eut la force morale nécessaire pour les unir. En leur enseignant comment prier, elle les aida petit à petit à entrer dans le temps de Dieu et à y rester.
A l’école de la Vierge Marie, les Apôtres ont appris à mettre la prière à la première place. Quelques mois plus tard, quand l’Église naissante fut en plein essor, le nombre de convertis augmenta à un point tel que les Apôtres ne purent plus les suivre. Alors, ils décrétèrent que ce n’était pas bon qu’ils négligent la prière et la prédication pour « servir des tables » ; ils institutionnalisèrent alors le diaconat pour assurer ce service important. Leurs priorités avaient bien changé. Dans un ouragan d’activités, ce n’était plus leur prière qu’ils délaissaient. Au lieu de moins prier à cause de leur emploi du temps trop chargé, ils déléguèrent certaines tâches et ils modifièrent leurs agendas pour assurer qu’un temps adéquat de prière y soit maintenu.
En ce mois de mai, prions la Vierge Marie de nous prendre à son école. Qu’elle nous donne le vrai goût de la prière afin que notre désir de Dieu augmente ostensiblement.
Père Richard Greenslade, curé

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.





- Diocèse de Nanterre

- Certificat de baptême

- Commission indépendante sur les abus sexuels dans l\'Eglise

- Fondation Ste Geneviève

- Radio Notre-Dame

- KTO

- Eglise de France

- Vatican News


newsletter

Lectures du jour

Saint(s) du jour