Paroisse de Saint-Cloud
https://paroisse-saintcloud.fr/A-La-lumiere-du-Saint-Sacrement
      A La lumière du Saint-Sacrement

A La lumière du Saint-Sacrement

Ils sont passés depuis longtemps, les jours où nous pouvions bronzer au soleil ! Le « summer-body » n’est plus d’actualité…


Ils sont passés depuis longtemps, les jours où nous pouvions bronzer au soleil ! Le « summer-body » n’est plus d’actualité… Et avec le temps des raclettes et autre fondues qui approche, c’est plutôt le « winter-body » qui s’annonce ! En ces jours où nous voyons de moins en moins le soleil, je vous propose de cultiver un summer-body un peu plus intérieur, une sorte de « summer-soul ». En quoi cela consiste-t-il ? Tout simplement à prendre le temps de bronzer devant une lumière plus essentielle encore à l’homme que le soleil. En ce premier dimanche de l’Avent, la Parole de Dieu, si vous avez écouté ;-), nous invite à plusieurs choses essentielles. Nous sommes d’abord invités à « marcher à la lumière du Seigneur » ; à revêtir les armes de la lumière. Cette lumière est la lumière de Dieu, qui se manifeste humblement dans une mangeoire… cette mangeoire qui évoque déjà ce que Jésus réalisera plus tard par l’Eucharistie : « celui qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi, et moi, je demeure en lui. » Cette lumière de Dieu, nous la recevons lorsque nous communion. Ensuite, la Parole de Dieu nous invite concrètement à être veilleurs : « Tenez-vous donc prêts, vous aussi : c’est à l’heure où vous n’y penserez pas que le Fils de l’homme viendra. » La Parole de Dieu vient nous réveiller et nous stimuler. C’est le moment, l’heure est déjà venue de sortir de votre sommeil. Pour cela, nous sommes sympas, nous avons une proposition à vous faire ! Vendredi prochain, les 24h d’adoration reprennent à Stella Matutina. Adorer, c’est prendre le temps de bronzer devant le Saint-Sacrement. C’est reconnaître la présence réelle, se mettre en présence de Jésus afin de laisser l’amour de Dieu grandir en nous. C’est s’émerveiller de ce que le Christ a fait pour nous par sa Passion. C’est prolonger les grâces que nous recevons par la communion. C’est tout sauf un refuge qui nous coupe du monde… L’adoration doit être un lieu de fondation, un lieu qui enracine en nous le désir d’une charité concrète. J’ai rencontré un jour un franciscain qui avait posé la question à Sainte Mère Teresa : « que dois-je faire pour être plus au service des pauvres ? ». La réponse était tout simplement : « priez une heure de plus ! » Suivons ensemble ce conseil !
P. Thibaud Labesse

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



- Diocèse de Nanterre

- Certificat de baptême

- Commission indépendante sur les abus sexuels dans l\'Eglise

- Fondation Ste Geneviève

- Radio Notre-Dame

- KTO

Eglise de France


newsletter

Lectures du jour

Saint(s) du jour