Paroisse de Saint-Cloud
http://paroisse-saintcloud.fr/Splendeurs-et-miseres-de-notre-Eglise
      Splendeurs et misères de notre Eglise

Splendeurs et misères de notre Eglise

J’écris cet éditorial dans l’enthousiasme de la consécration de notre nouvel évêque à Nanterre.
Splendeur de la liturgie : par la force des paroles, le caractère très concret des gestes de l’ordination, par la beauté des chants et de la musique, elle est profondément rituelle et profondément humaine. (...)


Merveille d’une assemblée multiple : évêques, prêtres et diacres très nombreux qui sont l’expression immédiate d’une fraternité et d’une solidarité en même temps que le signe de l’autorité dans l’Église. Dans cette assemblée, au milieu du peuple des fidèles, même si leur accès en avait été limité pour cause de place et de sécurité, la famille de l’ordinand, ses amis et ses relations accumulées au cours des ministères précédents.

La liturgie exprime puissamment la conviction que si ce sont des hommes et des femmes qui font vivre cette Eglise, c’est d’abord l’Esprit de Dieu qui la conduit à travers les temps et l’espace, et que cet Esprit nous invite sans cesse à nous mettre à la suite du Christ. Comment ne pas aimer cette Eglise‐là ?

En même temps, nul ne pouvait oublier la face sombre de cette Eglise, que les révélations de ces dernières années ont accentuée. Les méfaits parfois abominables de tant de prêtres et religieux, cette espèce de mépris des « petits enfants » dont même les évêques n’auraient pas eu soin de les protéger, le silence des uns et des autres en forme de complicité avec le malheur et le crime : le tableau est noir. Comment prétendre encore que l’Esprit de Dieu conduit notre Eglise ?
Le Saint Père a écrit un texte majeur dans une récente lettre au Peuple de Dieu (l’avons-nous lue ? ici en pièce jointe), par laquelle il nous appelle tous à la conversion, y compris par la prière et le jeûne, pour que nous vivions en Eglise des relations justes et responsables. Le Père Hénaff a prononcé l’autre dimanche une homélie : tout y est dit. Lisez‐la sur notre site :
http://paroisse-saintcloud.fr/Homelie-du-dimanche-9-septembre-2018-Pere-Henaff

Oui, nous continuons à aimer notre Eglise, comme notre mère, parce qu’elle nous engendre dans la foi. Ce ne devrait pas à être à moi de l’écrire, mais j’ai envie de continuer à faire confiance à nos évêques et aux prêtres, sans leur demander d’être plus qu’ils ne peuvent être, sans renoncer à exercer notre prudence et notre vigilance.
Peut‐être aussi que ces « révélations » nous appellent à redécouvrir que la sexualité dans nos vies n’est pas toujours lumineuse et qu’elle porte des zones d’ombre.
Comment vivre ces ombres‐là de manière responsable, par rapport à nous‐mêmes et aux autres : c’est un défi pour chacun.

Que l’Esprit nous guide en tout cela !

Père Guy Rondepierre

Documents joints

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Logo Faire un don

Dans l'Eglise

Eglise catholique des Hauts-de-Seine

Radio Notre-Dame

KTO

Eglise de France

Logo Horaires

newsletter

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour