Paroisse de Saint-Cloud
http://paroisse-saintcloud.fr/Rassembles-disperses
      Rassemblés, dispersés

Rassemblés, dispersés

Parmi tous les chants à l’Esprit que nous avons chantés, il y en a un qui m’a toujours beaucoup inspiré :
"Dans l’Église en fête, tous les peuples sont appelés, tous les peuples sont invités, pour embellir la terre et rendre gloire au seul Seigneur. L’Esprit de Dieu a pu nous rassembler, l’Esprit de Dieu pourra nous disperser..."


C’est ce qu’ont vécu les disciples le jour de la Pentecôte : rassemblés, ils ont reçu l’effusion de l’Esprit. Aussitôt après, ils ont eu à sortir, à parler, à partir et témoigner.
On sait comment les persécutions les ont très vite dispersés.
Et nous-mêmes ? Un chrétien isolé, disait-on, est en danger. Nous avons besoin de retrouver des frères, une liturgie, un groupe, un mouvement… sous peine, sinon de mourir, au moins de dépérir spirituellement…
Mais celui qui ne vivrait, n’agirait et n’aurait d’amis et de liens profonds qu’en milieu chrétien aurait déjà comme perdu une part de sa fécondité.
Nous faisions jadis notre « carte de relations », des personnes les plus proches à celles les plus lointaines. Pourrions-nous la refaire, avec au centre les personnes que nous connaissons et qui participent avec nous à la prière chrétienne, jusqu’à celles qui n’ont plus de lien apparent avec l’Eglise, celles qui vivent sur un autre registre spirituel ou confessionnel et celles qui disent ne pas avoir de recherche spirituelle.
Le tableau des attitudes spirituelles est impressionnant par sa diversité - y compris chez les personnes de formation initiale chrétienne, qui ne communient plus à la vie de l’Église, mais vont pourtant, en quelques occasions qu’ils choisissent, puiser à son trésor : lire la Bible, prier en secret, faire un pèlerinage, participer à un groupe caritatif, demander un sacrement.
Par exemple, vis-à-vis des demandes de mariages à l’Église, on peut se demander pourquoi beaucoup sont là, au nom de quelle pratique, de quelle foi ? On peut aussi se réjouir que finalement, ce soit auprès de nous qu’ils viennent parler de leur amour et le fonder dans une célébration qui donnera du caractère définitif à leur engagement.
Avons-nous assez la foi pour reconnaître que dans bien des actions, des services, des attitudes, l’Esprit est engagé, même quand cela nous paraît très dispersé, et que ce même Esprit ne cesse de nous rassembler pour faire corps en Eglise ?
Avons-nous aussi la liberté de témoigner combien notre vie, vécue dans l’Esprit, est une des belles chances de notre vie ?
L’Esprit de Dieu a pu nous rassembler, l’Esprit de Dieu pourra nous disperser. Vienne cet Esprit sur nous et notre communauté.
Père Guy Rondepierre

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Logo Horaires

Logo Faire un don