Paroisse de Saint-Cloud
http://paroisse-saintcloud.fr/La-Messe
      La Messe

La Messe

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 18 février 2013
  • réagir

Les chrétiens n’ont pas inventé la messe ;
l’initiative vient de Jésus Christ :

Vous ferez cela en mémoire de moi


Il accompagne les hommes et demeure présent au plus intime d’eux-mêmes en leur donnant l’Esprit-saint et en leur offrant son Corps ressuscité. La messe est le mémorial du mystère pascal, le souvenir de ce que le Christ a dit et accompli, son actualisation dans notre histoire et l’anticipation de la vie dans le Royaume à venir. C’est aussi le dernier repas du Jeudi saint, le sacrifice du Vendredi saint, la résurrection de Pâques et l’effusion de l’Esprit à la Pentecôte.
On devient chrétien par les trois sacrements de l’Initiation : le baptême et la confirmation et l’eucharistie dont la célébration est renouvelée au fil des jours et des semaines. Ainsi, on ne cesse de devenir chrétien.

« Moi, je suis avec vous tous les jours
jusqu’à la fin du monde. »
(Matthieu 28, 20)

Rassemblement

Dieu donne rendez-vous à chacun : il nous constitue comme un peuple de frères : nous traçons sur nous le signe de la Croix, à la fois signe de l’amour infini de Dieu pour les hommes et nomination de Celui qui se révèle et nous rassemble :

Au nom du Père, et du Fils
et du Saint-Esprit. Amen !

Les fidèles sont des pécheurs et ils le reconnaissent. Ils accueillent le pardon du Seigneur :

Seigneur, accorde-nous ton pardon.
Montre-nous ta miséricorde.

Heureux d’être réconciliés, ils chantent Celui qui les comble de vie :

Gloire à Dieu au plus haut des cieux,
et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.

Ils communient alors dans la prière.

Eucharistie, du grec « rendre grâce ». En remerciant le Seigneur de tout ce qu’Il nous donne, nous sommes plus près de Lui et nous nous rendons plus disponibles à son œuvre en nous. La messe en est le prototype.
Lectures et prières changent à chaque messe, mais le schéma de la célébration est identique depuis les origines.

« Quand deux ou trois sont réunis en mon nom,
je suis là, au milieu d’eux. »
(Matthieu 18, 20)

Célébration de la Parole

Dieu parle, Dieu nous parle : c’est la grande découverte des patriarches et des prophètes.
À chaque messe, la Bible nous est donnée en nourriture : lorsque le lecteur lit, c’est la voix du Seigneur qui retentit. Le dimanche nous écoutons un passage de l’Ancien Testament, nous chantons un psaume. Une deuxième lecture est extraite d’une épître de saint Paul ou d’un autre des livres du Nouveau Testament. Après le chant de l’Alléluia, le prêtre, qui tient la place du Christ, proclame un passage de l’un des quatre évangiles.

Acclamons la parole de Dieu.
Louange à toi, Seigneur Jésus.

L’homélie du prêtre commente et actualise ce qui vient d’être dit. Cette Parole appelle une réponse confiante des fidèles :

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant et
en Jésus Christ, son Fils unique
en l’Esprit Saint et à la sainte Église.

La foi transforme le monde, le désir en est exprimé par la prière universelle : pour l’Église, les hommes, ceux qui souffrent, l’assemblée

« Seigneur, vers qui pourrions-nous aller ?
Tu as les paroles de la vie éternelle. »
(Jean 6, 6)

Célébration de l’eucharistie

Jésus prit le pain…

Il a voulu avoir besoin des hommes : notre pain et notre vin sont présentés en offrande. Ils sont fruits de la terre et de notre travail.

…il rendit grâce…

« Élevons notre cœur ! » Centre et sommet de la messe : la prière eucharistique est le chant d’amour du Christ pour son Père et ses frères. Ce chant devient celui de l’Église par le ministère du prêtre. La louange de la terre monte vers le Ciel : « Saint, saint, saint le Seigneur ! » et revient en bénédiction vers la terre : « Sanctifie ces offrandes par ton Esprit. » Le Christ se donne :
« Ceci est mon corps, ceci est mon sang versé pour vous. » Le pain et le vin sont invisiblement, mais réellement consacrés.
« Par le Christ, avec lui et en lui » tout se met en mouvement vers l’éternelle joie de Dieu.

…il le rompit…

Nous ne pouvons communier du bout des lèvres. Nous communions à tout l’amour du Christ.

« Les yeux des disciples s’ouvrirent
et ils reconnurent Jésus à la fraction du pain. »
(Luc 24, 31)

Avec Lui nous osons dire : « Notre Père. ». Nous communions à toute la paix du Christ. Nous communions à tout le désir du Christ : c’est pour la multitude qu’il partage le Pain de la Vie.

… et il le donna à ses disciples.

Les disciples, les baptisés savent déjà, participent déjà au repas du Royaume. Ils disent « Amen ! » et adorent en silence. Ils deviennent Celui qu’ils reçoivent en nourriture.

Envoi en mission

Il semble que le mot messe trouve son origine dans sa finale latine : Ite missa est, c’est-à-dire de l’envoi en mission. L’objectif est de nous renvoyer à notre vie quotidienne, raffermis dans notre foi, fortifiés en vue de témoigner de ce que nous venons de célébrer. Nous avons à permettre à nos frères d’entendre l’invitation du Christ. La communion se poursuit autrement, dans l’engagement de chaque jour.

Allez dans la paix du Christ !

Dimanche, les païens l’appelaient « jour du soleil » (en anglais : sunday). Il est devenu notre « jour du Seigneur », le jour de la Résurrection, le premier de notre semaine, par excellence, le jour de l’assemblée liturgique, jour pour Dieu. C’est aussi le jour pour l’homme et sa famille. Le repos dominical facilite la réalisation ces objectifs complémentaires.

En savoir plus

Les phrases qui jalonnent ce dépliant sont extraites de l’Ordinaire de la messe.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.