Paroisse de Saint-Cloud
http://paroisse-saintcloud.fr/Engages-dans-le-celibat
      Engagés dans le célibat

Engagés dans le célibat

Avant que nos amis Philippe et Victor aient été ordonnés diacres, ils se sont engagés au célibat en perspective de leur ordination sacerdotale de l’an prochain.


Avant que nos amis Philippe et Victor aient été ordonnés diacres, ils se sont engagés au célibat en perspective de leur ordination sacerdotale de l’an prochain puisque, chacun le sait, l’Eglise catholique de rite latin choisit ses prêtres parmi les hommes qui ont fait le choix de vivre dans le célibat.
« Vous êtes prêts à vous engager dans le célibat, leur a demandé l’évêque. Voulez‐vous, pour signifier le don de vous‐même au Christ Seigneur, garder toujours cet engagement à cause du Royaume des Cieux, en vous mettant au service de Dieu et de votre prochain ? ».
Chaque mot est fort et mériterait un commentaire. Pour qu’un homme reçoive le don de l’ordination et la charge de sanctifier un peuple, il doit lui‐même se livrer dans ce don intime et sans retour que le célibat représente.
Le vocabulaire distingue le célibat qui est un état de vie, la continence, ou l’abstinence, qui reste la condition supposée de tout baptisé tant qu’il n’est pas marié, et la chasteté qui est la vertu du cœur qui cherche à rester pur, sans mélange, sans séduire ni se laisser séduire. Le célibat des prêtres, comme celui des consacré(e)s, comporte encore le choix d’une paternité différente, non charnelle. Bref, en nous laissant appeler au sacerdoce, nous avons fait le choix de renoncer à être époux, amants, pères.
Ce choix de vie n’est pas anodin dans la relation aux autres. Nos appuis en effet ne sont pas dans une famille ou dans une profession mais dans une relation particulière à Dieu et au peuple chrétien. J’espère que tous devinent que cela signifie à la fois une grande fragilité et une immense richesse. Fragilité, qui nous appelle sans cesse à nous remettre en Christ et à être avec lui dans une relation aimante, dont nous pouvons alors témoigner qu’elle est possible pour tous. Richesse aussi, car c’est l’ouverture à une vie tout entière orientée vers le service de Dieu et du prochain, à une relation aux autres libre, libérante, désintéressée.
La fragilité appelle au combat spirituel, mais ne devrait pas devenir misère. La richesse ne doit pas devenir esprit de supériorité. Les fidèles souffrent quand leurs prêtres ne correspondent pas assez à ce projet de vie. Les prêtres souffrent quand les fidèles leur demandent d’être ce qu’ils ne sont pas, soit qu’ils les sanctifient indûment, soit qu’ils ne pressentent pas le mystère de leur vie donnée.
Peut‐être un jour la pratique de l’Église latine évoluera‐t‐elle et rejoindra la discipline des Églises catholiques orientales qui ordonnent à la prêtrise des hommes mariés et des hommes engagés dans le célibat. Pour l’instant ce n’est pas à l’ordre du jour.
Alors, comme nous nous réjouissons et vous encourageons dans votre vie familiale et conjugale, puissiez‐vous vous réjouir et nous encourager dans ce choix de bonheur et de liberté que nous avons fait et que nous refaisons au mieux possible chaque jour.

Père Guy Rondepierre

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Logo Horaires

Logo Faire un don