Paroisse de Saint-Cloud
http://paroisse-saintcloud.fr/Du-service-des-seminaristes-a-celui-des-pretres-aines-et-malades
      Du service des séminaristes à celui des prêtres ainés et malades

Du service des séminaristes à celui des prêtres ainés et malades

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 3 avril 2016
  • réagir

Notre évêque m’a demandé de prendre la relève du père Dominique Burnod dans la charge d’accompagner les prêtres aînés et malades du diocèse.


C’est une belle mission de respect et de reconnaissance pour ces hommes qui ont vécu dans une longue fidélité. J’en découvre les satisfactions mais aussi les difficultés. Tous, nous savons combien le vieillissement peut éprouver les personnes et ceux qui les accompagnent.

Dans notre diocèse, un prêtre est en situation de retraite à l’âge de 75 ans. Selon ses capacités et ses désirs, il peut rester en activité allégée dans une paroisse. Il peut entrer en maison de retraite avec les prêtres d’île‐de‐France à la Maison Marie‐Thérèse à Paris. Il peut aussi retourner dans sa province d’origine ou choisir de vivre dans un environnement moins ecclésiastique.

Les fidèles évoquent souvent avec bonheur le visage et le nom des prêtres qui les ont aidés à grandir spirituellement et même humainement. Cela nous réjouit ! Les prêtres ne sont pas non plus indemnes de défauts et parfois même de fautes graves, éventuellement dramatiques. Certains n’ont pas su ou pas pu garder la fidélité à leurs engagements premiers. C’est un des chagrins de l’Église mais aussi sa responsabilité de ne pas les abandonner s’ils demandent encore aide et assistance. Malgré cela, je crois que les communautés chrétiennes peuvent d’abord se réjouir de la fidélité et de la rectitude du plus grand nombre. Dans un autre temps, le diocèse m’avait chargé du service des vocations et des séminaristes. Je garde de grands souvenirs et une belle gratitude pour cet accompagnement des plus jeunes. Je me réjouis, après avoir été témoin privilégié des
recherches et des premiers engagements de ceux‐là, de pouvoir assister aujourd’hui nos aînés à l’heure où ils accomplissent leur vie. Pour chacun ‘la roue tourne’, mais la vie reste belle. Ce ne devrait pas être à un prêtre de le dire, mais je le fais quand même à l’occasion de cette nomination : réjouissons‐nous des prêtres que Dieu et l’Eglise nous donnent.

Et réjouissons‐nous aussi quand de jeunes hommes acceptent à leur tour de se mettre à la suite du Christ prêtre et pasteur.

Père Guy Rondepierre

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Logo Horaires

Logo Faire un don