Paroisse de Saint-Cloud
http://paroisse-saintcloud.fr/Chretien-en-peinture
      Chrétien en peinture ?

Chrétien en peinture ?

Ce dimanche a lieu la première journée mondiale des pauvres.


Ce dimanche a lieu la première journée mondiale des pauvres, une journée particulièrement consacrée à la place des pauvres qui aura lieu désormais le 33ème dimanche, juste avant la fête du Christ‐Roi.
L’aide que nous devons à nos frères n’est pas une option à cocher sur nos certificats de baptême, elle est liée naturellement à notre appartenance au Christ. Que se passe-t‐il lorsque nous nous détournons volontairement de nos frères (avec bien sûr toutes les meilleures excuses du monde et une conscience anesthésiée) ? Saint Vincent de Paul écrivait à ce propos il y a quatre siècles : « Quoi ! Être chrétien et voir son frère affligé, sans pleurer avec lui, sans être malade avec lui ! C’est être sans charité ; c’est être chrétien en peinture ; c’est n’avoir point d’humanité ; c’est être pire que les bêtes ».
Ces mots sont rudes et chacun peut les reprendre à son compte : ne suis‐je finalement qu’un chrétien en peinture, sans humanité, pire que les bêtes ?
Si les paroles de saint Vincent de Paul nous bousculent, nous pouvons poursuivre notre chemin de conversion avec les paroles du Pape François dans son message à l’occasion de cette 1ère Journée Mondiale des Pauvres : « Et de cette façon de vivre dérivent joie et sérénité d’esprit, car on touche de la main la chair du Christ. Si nous voulons rencontrer réellement le Christ, il est nécessaire que nous touchions son corps dans le corps des pauvres couvert de plaies, comme réponse à la communion sacramentelle reçue dans l’Eucharistie. Le Corps du Christ, rompu dans la liturgie sacrée, se laisse retrouver, par la charité partagée, dans les visages et dans les personnes des frères et des sœurs les plus faibles. »
Nous prendrons le temps de méditer ces paroles du Pape le mardi 21 novembre à St Joseph Artisan, lors de la rencontre (ouverte à tous) des Bienveilleurs : messe à 19h30, suivie d’une présentation du message du Saint‐Père et de la relecture de tous les moments où nous avons rencontré et touché les plaies du Seigneur.

Père Philippe Hénaff, curé

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Logo Horaires

Logo Faire un don